Frère Nicolas  
  La vie et l'oeuvre
Vie et l'historire
 Chronologie
Compagnon
Prière
Littérature
Paix
 
  Services  
  Fondation/secrétariat
Abri des Jeunes
Musée
Aumônerie
Tourisme
 
  Letter  
  Circulaire  
     
   
     
 

Chronologie

       
   
1417 Naissance dans la ferme sous la 'Flüe' (mot suisse allemand pour rocher, roche, d'où le nom de Flüeli, canton d'Obwald au coeur de l'Europe). Parents: Henri de Flue et Hemma Ruobert. Baptisé au nom de Nicolas, non à Sachseln, pour cause d'un interdit, mais à Kerns. Chercheur de Dieu déjà comme enfant avec penchant pour la vie d'ermite. Jeunesse exemplaire. Amour de la paix et sens de la justice.
Jusqu'en 1446 Participation à différentes campagnes des confédérés comme officier (chef de file).
1447 Paysan aisé, il épouse Dorothée Wyss. Il sera père de dix enfants (cinq fils, cinq filles), dont le fils cadet, 'Nicolas', étudiera à Bâle, Paris et Padoue avec certificat de philosophie, puis sera curé à Sachseln.
Jusqu'en 1467 Différents postes dans des conseils et tribunaux, délégué de l'état d' 'Unterwalden ob dem Wald' (aujourd'hui Obwald) à plusieurs cours arbitrales confédérées.
1467 Expériences répugnantes avec la corruption politique et la juridiction injuste. Nicolas de Flue ne veut pas se faire élire landamman.
1467 Le 16 octobre, Nicolas de Flue quitte tout ce qu'il a: femme et enfants, sa ferme, sa patrie pour parcourir le monde en pèlerin et chercher Dieu. Il en obtient la permission formelle de sa femme Dorothée. Mais après peu de semaines, il rebrousse chemin près de Liestal et rentre dans le pays d'Obwald. Il s'installe à l'alpe Klisterli, ensuite le ravin de la Melchaa, le Ranft, sera son domicil final d'ermite. L'essentiel de sa spiritualité vient de la profonde contemplation quotidienne des souffrances du Christ: De porter la'passion de Jésus-Christ' dans son cœur donne, à la fin de la vie sur terre, consolation et sécurité.
1469 Sur l'ordre de l'évêque de Constance, son chorévêque et vicaire Thomas Weldner examine l'abstention de toute nourriture de l'ermite et bénit la chapelle (supérieure) du Ranft.
1469 En juin - Frère Nicolas - c'est ainsi que Nicolas de Flue est appelé le plus souvent maintenant - fait part à un dominicain de sa grande inquiétude intérieure, jusqu'à ce qu'il ait pu se retirer comme ermite et méditer profondément sur la souffrance et la mort de Jésus.
1474 La postérité doit d'importants détails biographigues et historiques au gentilhomme saxon Hans von Waldheim. Dorothée y est mentionnée de 'suberliche Frau' ('suber', mot que l'on connait encore de nos jours en suisse allemand, disant 'propre') c'est à dire de femme propre, ce qui ne se rapporte pas seulement à l'impression extérieure, mais surtout à son être.
1478 Albrecht von Bonstetten, doyen du couvent d'Einsiedeln, rend accessible au public le premier rapport sur Frère Nicolas.
1481 Pacificateur à la diète de Stans face à la guerre civile menaçante entre les confédérés après les négotiations sans résultats concernant l'admission des villes de Fribourg et de Soleure à la confédération.
1482 Connu entre temps dans une grande partie de l'Europe, Nicolas de Flue est consulté à de différents sujets de politique et d'église. Lettre de remerciement au conseil de la ville de Berne avec la célèbre déclaration:·La paix est toujours en Dieu, car Dieu est la paix. La paix ne peut être détruite, mais la discorde est détruite.
1487 21 mars - Frère Nicolas meurt; il est immédiatement vénéré comme saint et invoqué pour obtenir des guérisons.
1648 Béatification sous pape Innocent X.
1947 15 mai: Canonisé par le pape Pie XII. Le lendemain, au cours d'un sermon, le pape honore formellement aussi l'épouse de Frère Nicolas.
1984 Le pape Jean Paul II célèbre une messe à Flueli et prie ensuite à la tombe de Frère Nicolas à Sachseln. En même temps, il nous invite d'honorer l'épouse Dorothée qu'il appelle 'heiligmässig' (personne ayant tout pour être une sainte).

Des efforts sont en cours pour permettre d'adorer ensemble Frère Nicolas et Dorothée comme couple saint.

     
  Programme  
  Messes  
  Pèlerinages  
  Lieux saints
Chemin de pèlerinage
 
  Divers  
  Liens  
     
  deutschfrançaisitalianoenglishespañol